Digitalisation AEC: le concept thinkproject Data Worth Knowing
27/10/2020

Digitalisation AEC: le concept thinkproject Data Worth Knowing


Data Worth Knowing: créez de la valeur en définissant et en exploitant efficacement vos données !

Quels sont les leviers pour améliorer la productivité des entreprises du monde AEC ?  Découvrez notre livre blanc Data Worth Knowing  !

Digitalisation et Data Worth Knowing : des enjeux majeurs pour les secteurs AECO

Si le secteur de l'architecture, de l'ingénierie, de la construction et de l'exploitation (AECO) a été lent à mettre en œuvre la numérisation, ce secteur offre de grandes possibilités aux premiers utilisateurs, sans qu'il soit nécessaire de réinventer la roue. Les industries automobile et aérospatiale, par exemple, ont ouvert la voie à la numérisation, en fournissant des enseignements, des processus et des technologies qui peuvent être mis en œuvre dans l'industrie AECO pour réussir la numérisation. Il est ainsi possible de tirer des enseignements précieux et exploitables des volumes croissants de données produites tout au long du cycle de vie des projets. Ces “Data woth knowing” "données qui valent la peine d'être connues" créent une valeur ajoutée pour l'entreprise et peuvent être utilisées pour dépasser les concurrents et progresser dans l'industrie. 

Pourquoi est-il nécessaire pour l’industrie de l’AECO de se digitaliser ?

Le secteur de l’AECO produit un grand nombre d’informations, cependant à cause des processus obsolètes, de la fragmentation structurelle, de la résistance au changement et des marges bénéficiaires faibles ont rendu difficile l’exploitation opérationnelle de ces données.

Le secteur AECO fonctionne avec de grandes quantités d'informations, cependant les processus obsolètes, la fragmentation des données, la résistance au changement forte et les faibles marges ne permettent pas d'exploiter pleinement le potentiel de ces données et de faire avancer la modernisation du secteur.

Si certaines mesures ont été prises en faveur de la numérisation au cours des dernières décennies - notamment la CAO, les solutions SaaS basées sur le cloud et la communication mobile grâce à l'adoption des tablettes et des smartphones - AECO reste en retard par rapport à d'autres industries en ce qui concerne l'adoption des technologies numériques de communication. La mise en œuvre de processus et de normes de modélisation des informations du bâtiment (BIM) peut aider les entreprises AECO à améliorer la collaboration et à développer de nouvelles approches en matière d'achat, de planification, de conception, de construction, et d'exploitation et de maintenance basées sur les données.

Quel est le rôle du BIM au cœur de cette transformation digitale ?

Le lancement du BIM a changé la façon dont l’industrie utilise les données. Le BIM permet d’exploiter les données au sein des processus collaboratifs durant toutes les étapes du cycle de vie du projet. En outre, des applications de partage de données dans le cloud permettent de briser les « silo de données » en rendant des données graphiques et non graphiques accessible sur une seule plateforme. Ces outils digitaux permettent de visualiser ces données et d’analyser efficacement la façon dont les constructions sont gérées, livrées, exploitées et maintenues.

Le regroupement des données en un seul endroit – tel qu’un EDC – provenant d’activités d’achat, de planification, de conception, de construction, de mise en service et de transfert, permet aux entreprises des secteurs de l’AECO de fournir des informations précieuses aux clients et aux organismes de réglementation, ainsi que de faire avancer l'innovation.

Par quels moyens les entreprises du monde de l’AECO peuvent utiliser ces données afin de se démarquer ?

Dans le passé, la collecte de données a principalement été utilisée pour résumer les projets et les mises à jour des statuts, y compris qui a fait quoi et quand. Avec les progrès de la numérisation, les plateformes ont commencé à faire plus que simplement héberger des données communes - elles ont commencé à gérer des processus complexes et à permettre la saisie de données en temps réel. Cette organisation des données a permis d'héberger des données plus fines, telles que des modèles, des fichiers ou des utilisateurs spécifiques, ou d'examiner des vues d'ensemble de haut niveau dans des tableaux de bord ou des rapports mensuels.

Les applications analytiques qui permettent d'extraire des renseignements depuis de grandes quantités de données fournissent des informations riches qui créent de la valeur et dont on peut tirer des enseignements. Les données qui créent de la valeur, ou qui sont liées à la façon dont la valeur est mesurée ou récompensée, ont un apport significatif. Ce sont des données qui valent la peine d'être connues (le concept #dataworthknowing)

Pour plus d’informations sur ce que les entreprises des secteurs de l’AECO peuvent tirer des données collectées à partir de la digitalisation de projet, téléchargez notre dernier livre blanc « Data Worth Knowing ».

Réservez une démo