Gestion des non-conformités de construction : quels enjeux ?
01/04/2021

Gestion des non-conformités de construction : quels enjeux ?


La gestion des non-conformités dans les projets de construction

Les enjeux d’une meilleure gestion des non-conformités

Le secteur du BTP dispose aujourd’hui d’outils permettant d’anticiper une partie des défauts. La détection des clashs en particulier, fait désormais partie intégrante des maquettes BIM, offrant plus de recul sur les impacts et les risques liés aux chantiers.

Cependant, les intervenants sont nombreux lors des projets de construction : le contrôle intégral des réalisations reste une tâche complexe, et les défauts inhérents à ces réalisations peuvent ne pas être remarqués.

La détection tardive de défauts peut pourtant avoir de graves conséquences :

  • Un premier défaut peut en entraîner d’autres en cascade, menant en fin de compte le projet à un résultat non viable
  • Les défauts peuvent avoir un impact sur l’exploitation du bâtiment et mettre en péril le bon usage de celui-ci
  • Les défauts peuvent également être cause de litiges, et donc être préjudiciables côté commanditaire comme intervenants.

La complexité est d’autant plus grande que les origines de ces défauts sont diverses :

  • Un défaut peut ne pas être remarqué si les inspections menées sont insuffisantes ou incomplètes
  • Le manque de documentation des tâches réalisées peut masquer d’éventuels problèmes, ou empêcher d’identifier les sources de risques
  • Il est parfois difficile de définir la responsabilité de chaque intervenant : certaines tâches ne sont parfois pas réalisées car elles n’ont pas été attribuées, créant de fait des défauts lors du chantier.

La question de la gestion des tâches est essentielle pour mieux maîtriser les réalisations, mais des défauts peuvent également survenir même si le pilotage des actions est bien structuré. L’objectif est alors de savoir mieux identifier ces défauts et de les résoudre rapidement pour en limiter les impacts.

CONCLUDE webinar FR


Comment améliorer les processus de gestion des non-conformités ?

Un suivi des défauts mal structuré — le plus souvent basé sur des listes manuelles et des documents Excel — impacte négativement l’efficacité et l’image des entreprises. Outre les risques d’erreur et la mauvaise visibilité sur l’avancement de chaque correctif, ce type de méthode entraîne des délais de traitement extrêmement longs.

Certains points essentiels doivent présider au choix d’une solution de gestion des défauts efficiente :

  • Une bonne documentation des défauts

Renseigner chaque entrée textuellement ou à l’aide de documents, plans, photos… et ainsi améliorer la transmission à d’autres intervenants et l’analyse des défauts.

  • Mieux assigner la résolution des défauts
    Définir un cadre de traitement, en indiquant une personne en charge et en fixant des délais de résolution.
  • Suivre le statut des tâches et soutenir les intervenants

Mettre en place des alertes, notifications et valider de manière claire la résolution des problèmes

  • Faciliter l’inspection de terrain
    Mettre à disposition un espace sur terminal mobile qui permette de traiter les non-conformités sur les chantiers avec le même niveau de précision que sur un poste fixe
  • Lier tout défaut recensé à un modèle ou un objet précis

Pour soutenir le partage d’information autour du BIM, les défauts doivent pouvoir être attribués à un objet, et donc être partagés efficacement entre intervenants concernés pour accélérer leur résolution

Le module de gestion des non-conformités de Thinkproject

Dans ce contexte, le module de Gestion des non-conformités de Thinkproject vise à traiter les non-défauts plus tôt et de manière plus qualitative, rapide et tracée.

Il s’appuie pour cela sur la solution Conclude CDE, dont il fait partie. Les processus de gestion des non-conformités s’appuient ainsi sur un Environnement de Données Commun (EDC) qui recense une information exhaustive et actuelle du chantier. Outil transversal alimentant les différents métiers, l’EDC s’associe à la maquette BIM pour une gestion des défauts concrète, par modèle ou par objet.

L’objectif du module de traitement des non-conformités est également d’adapter la résolution des défauts à l’organisation du chantier, afin que cette résolution ne freine pas l’avancée du projet.

Les fonctions essentielles du module comprennent :

  • Des workflows personnalisables, pour adapter le traitement des non-conformités à la structure du projet
  • La création automatique de rappels et de notifications, ainsi que des procédures de validation des réalisations
  • Un suivi de terrain grâce à l’application mobile et une documentation complète des défauts via mobile ou tablette
  • Des indicateurs chiffrés disponibles dans des rapports clairs pour comprendre la nature des défauts et leur impact

Les fonctionnalités du module de gestion des défauts permettent de prendre davantage de recul sur les sources d’erreurs et les risques liés au projet. Plus rapidement localisées et mieux documentées, les non-conformités sont traitées avec efficacité et leur impact sur la suite du projet est largement réduit.

Grâce au soutien de l’EDC de Thinkproject, l’action des différents intervenants prend appui sur des données complètes. La transmission d’information et la clarté de la communication sont optimales et participent ainsi efficacement au succès du projet.

Visionnez le webinaire !


Suivez-nous sur LI


Réservez une démo