Nouvelle version de tpPLM : fonctionnalités et évolutions
28/09/2020

Nouvelle version de tpPLM : fonctionnalités et évolutions


tpPLM : une nouvelle version pour répondre à l’évolution des enjeux du secteur de la construction !

Le produit tpPLM édité par thinkproject France, de son ancien nom Lascom AEC, associe les atouts de la technologie PLM (Product LifeCycle Management) au savoir-faire métier du secteur de la construction, du BTP et de l’ingénierie.

Revenons avec Sabine Noisette sur la toute dernière version de tpPLM, de son origine aux innovations qu’elle apporte.

Quelles sont les évolutions du secteur de la construction à l’origine de cette nouvelle version ?

Dans le domaine de la gestion de l’information des projets de construction, on retrouve principalement deux types de logiciels. D’un côté des logiciels qui viennent du monde de la gestion documentaire et évoluent vers le BIM (Building Information Modelling), et de l’autre des outils BIM qui développent des fonctionnalités de GED. Si technologiquement les outils de GED et de PLM ont de vrais différenciateurs, ils sont généralement moins graphiques que les outils de BIM !

A cela s’ajoute des utilisateurs plus jeunes et plus habitués au digital, mais qui sont aussi demandeurs d’une expérience utilisateur irréprochable. Sans compter que les utilisateurs occasionnels sont toujours plus nombreux et que la démocratisation des outils numériques dépasse les services historiquement habitués à l’utilisation du digital.

En tant qu’éditeur de PLM avec des briques de GED, il devenait donc essentiel de moderniser notre expérience utilisateur et de refondre complètement notre IHM et l’ergonomie de notre application. Nous devions offrir à nos utilisateurs la même modernité que les outils venant du monde du BIM !

Ce n’est pas parce qu’une solution répond à des besoins complexes qu’il faut négliger l’interface et l’accès immédiat aux informations. Au contraire !

Une autre évolution de fond, c’est la spécialisation des outils en fonction de chaque besoin métier, y compris entre les différents départements d’une même organisation. Je peux prendre l’exemple d’un grand ingénieriste rencontré récemment qui expliquait avoir une dizaine de Business Units, chacune disposant d’outils spécifiques et plus ou moins perfectionnés, en fonction de son métier. Apporter des réponses adaptées à chaque métier est essentiel. Cependant, cette transformation fait encore plus ressortir le besoin d’interfacer les solutions entre elles au travers d’une plateforme transversale de gestion de l’information.

Quelles sont les réponses apportées dans cette nouvelle version de tpPLM ?

Les réponses touchent aussi bien les aspects ergonomiques que technologiques.

Le premier objectif de la nouvelle version est de disposer d’un look&feel aussi intuitif que celui d’un site web marchand. Cela repose sur l’interface, mais aussi sur des parcours d’utilisation repensés ainsi que sur de nouvelles fonctionnalités comme un outil de recherche plein texte, beaucoup plus puissant, basé sur la technologie ElasticSearch. Au niveau de l’esthétique, la nouvelle version de tpPLM permet aussi de personnaliser de nombreux éléments afin que les utilisateurs soient dans un environnement familier.

Utilisateur quotidien comme utilisateur occasionnel doivent retrouver immédiatement les informations recherchées. Les résultats de recherche reprennent donc les codes du e-commerce en proposant plusieurs affichages suivant le contexte. Il s’agit aussi de pouvoir réaliser des analyses avancées et de faciliter la collecte d’informations autour de l’exploitation des maquettes BIM.

Toujours dans cet objectif d’améliorer l’expérience utilisateur, la nouvelle version de tpPLM a été conçue pour offrir un parcours utilisateur optimal sur les terminaux « mobiles ». Si les saisies complexes restent destinées au desktop, des scenarii mobiles ont été mis en place : consultation, validation, visualisation…

Si c’était le sujet prioritaire, les nouveautés ne s’arrêtent pas là ! Les enjeux de sécurité sont bien sûr critiques sur les projets d’ouvrages d’art. Le Système d’Information lié à la construction d’une voie ferrée, d’un aéroport, ne peut se permettre d’être piraté ! Nous sommes certifiés ISO 27101 et nous avons mis en place un ISMS (Information Security Management System) pour garantir qu’il n’y aura pas de faille de sécurité que ce soit sur la facette hébergement ou exploitation. Nous suivons et implémentons aussi au fil de l’eau sur la nouvelle version de tpPLM les recommandations OWASP (Open Web Application Security Project). C’est essentiel pour nous et pour nos clients !

Pour accompagner les nouveaux usages collaboratifs, le gestionnaire des tâches a été repensé pour capter les informations essentielles et piloter efficacement le projet. Les workflows peuvent être construits plus simplement, sans interventions des développeurs. D’autres fonctionnalités de productivité ont été développées comme l’introduction d’un QR Code qui permet d’identifier par exemple si une nouvelle version d’un document est disponible ou de taguer des équipements pour retrouver immédiatement leur documentation.

Cette nouvelle version de tpPLM s’inscrit-elle dans la plateforme de construction intelligence de thinkproject ?

Oui, bien sûr. Tout d’abord, chez plusieurs clients, la nouvelle version de tpPLM a permis l’ouverture du PLM à de nouveaux utilisateurs. Elle participe ainsi à démocratiser l’accès à des solutions digitales.

La force du PLM, c’est sa capacité à lier les informations sur de multiples niveaux et à pouvoir gérer une granularité très fine des données. En modernisant son ergonomie, il devient aussi une vraie salle de contrôle digital des projets qui permet de suivre toute la production documentaire, l’avancement, les goulots d’étranglement…

Sur une plateforme pétrolière, cela permet de savoir en un clic combien de fois telle pompe de catégorie 1 est utilisée, connaître sa documentation standard, savoir si elle a été certifiée dans son environnement d’utilisation et la date d’effectivité. La solution est ensuite capable de remonter cette information à différents niveaux.

Son intégration avec les autres produits de la plateforme de construction intelligence de thinkproject renforce cette dimension. En interconnectant différentes visions du projet, on valorise encore plus l’information. Chaque métier dispose de l’outil qui lui est vraiment adapté, mais l’information dans son ensemble est consolidée, liée et valorisée au sein de la plateforme de construction intelligence.

Ce sera d’ailleurs le thème central de notre livre blanc « Data worth Knowing » 

Webinar :

Suivez-nous sur LinkedIn

Réservez une démo